Le Grand Lyon

Sauvegarder les atouts de la Métropole

Depuis le 1er janvier 2015, la Métropole de Lyon est passée du statut d’EPCI à celui de collectivité territoriale. Depuis plusieurs années, elle rassemble 59 communes et compte 1,3 million d’habitants.

Au quotidien, elle agit pour favoriser l’innovation et renforcer le dynamisme économique, développer un territoire plus solidaire et équilibré et améliorer la qualité de vie pour tous les habitants.

Le mode électoral de 2020 sera supra-communal et peut remettre en cause ces objectifs de développement concerté. Il découle du choix de transformer la Métropole en une collectivité territoriale. Il ne permettra plus aux Maires élus au suffrage universel d’être présents dans le conseil de gouvernance de la Métropole de Lyon.
.
A partir de 2020 les membres du conseil de la métropole du Grand Lyon seront élus pour 6 ans dans le cadre de 14 circonscriptions (censés représenter 24 communes au sein de la métropole), selon un mode de scrutin mi-proportionnel, mi-majoritaire. Les futurs élus ne représenteront pas les communes.

En retirant les pouvoirs de décision aux Maires des communes, ce changement de statut de la Métropole rompt le lien entre les citoyens des communes et la Métropole. Il sera générateur de dysfonctionnements majeurs qui vont impacter le développement.